Photos and video with hashtag #coeur

#coeur

  • 646K Photos
  • Small
  • Medium
  • Large
- Là où le #coeur surprend l'éloge du beau, le #ciel a toujours son nom en paraphe. L'#éther est un poème par sa présence, et #vivre sous ses ailes c'est se promettre l'#éternité dans sa plus douteuse existence. Je suis de ceux qui ont appris à croire aux #lendemains, un #matin est toujours une seconde #naissance, et dans l'#empire que je construits l'#aube est une pierre blonde, #roche fissurée par endroit dont les failles laissent passer la #lumière. Je suis une #bâtisse incomplète, et sur les #ruines de mon silence j'entends encore chanter les #vagues. Et la #nuit, j'aime écouter les #étoiles, elles rient parfois telles des milliers de grelots. Ici réside l'#innocence du beau, dans ce #ciel qui au déclin se défait de ses #ombres.
- Là où le #coeur surprend l& #39; éloge du beau, le #ciel a toujours son nom en paraphe. L& #39; #éther est un poème par sa présence, et #vivre sous ses ailes c& #39;est se promettre l& #39; #éternité dans sa plus douteuse existence. Je suis de ceux qui ont appris à croire aux #lendemains , un #matin est toujours une seconde #naissance , et dans l& #39; #empire que je construits l& #39; #aube est une pierre blonde, #roche fissurée par endroit dont les failles laissent passer la #lumi ère. Je suis une #b âtisse incomplète, et sur les #ruines de mon silence j& #39;entends encore chanter les #vagues . Et la #nuit , j& #39;aime écouter les #étoiles, elles rient parfois telles des milliers de grelots. Ici réside l& #39; #innocence du beau, dans ce #ciel qui au déclin se défait de ses #ombres .
- Là où le #coeur surprend l'éloge du beau, le #ciel a toujours son nom en paraphe. L'#éther est un poème par sa présence, et #vivre sous ses ailes c'est se promettre l'#éternité dans sa plus douteuse existence. Je suis de ceux qui ont appris à croire aux #lendemains, un #matin est toujours une seconde #naissance, et dans l'#empire que je construits l'#aube est une pierre blonde, #roche fissurée par endroit dont les failles laissent passer la #lumière. Je suis une #bâtisse incomplète, et sur les #ruines de mon silence j'entends encore chanter les #vagues. Et la #nuit, j'aime écouter les #étoiles, elles rient parfois telles des milliers de grelots. Ici réside l'#innocence du beau, dans ce #ciel qui au déclin se défait de ses #ombres.

This product uses the Instagram API but is not endorsed or certified by Instagram. All Instagram™ logos and trademarks displayed on this application are property of Instagram.